Échographie abdominale et pelvienne

L'art du savoir

L’échographie abdomino-pelvienne permet d’évaluer une grande variété de conditions intra-abdominales. Ce genre d’examen permet d’évaluer de façon approfondie le foie, les reins, le pancréas et l’aorte, entre autres.

Les indications fréquentes sont les suivantes :

  • Foie : bilan hépatique perturbé, recherche de calculs, etc.
  • Reins : sang dans l’urine, recherche de pierres, etc.
  • Aorte : dépistage d’un anévrisme de l’aorte, etc.
  • Pelvis masculin : problèmes de vessie, hypertrophie bénigne de la prostate, etc.
  • Pelvis féminin : douleur pelvienne, saignement postménopause, kystes ovariens, etc.

Préparation et contre-indications

Si l’examen est effectué en matinée (entre 8 h et 10 h 30), le patient doit être complètement à jeun depuis minuit la veille : il ne doit ni manger ni boire (pas d’eau, pas de gomme à mâcher, pas de cigarette ou de vapoteuse). De plus, dès le réveil, il ne doit pas aller uriner, car sa vessie devra être pleine durant l’examen.

Si l’examen est effectué durant l’après-midi ou en soirée (entre 12 h 30 et 19 h 30), le patient doit être complètement à jeun cinq (5) heures avant le rendez-vous : il ne doit ni manger ni boire (pas d’eau, pas de gomme à mâcher, pas de cigarette ou de vapoteuse). Au cours de la période précédant les cinq (5) heures, le patient peut déjeuner ou dîner, mais il ne peut pas consommer de produits laitiers ou d’aliments gras. De plus, lors de la période à jeun, il ne doit pas aller uriner, car la vessie doit être pleine durant l’examen.

Il n’y a pas de contre-indication pour cet examen.

 

Déroulement de l’examen

L’examen se déroule en position allongée, sur le dos, dans une position confortable. Le/la technologue déposera un gel tiède sur le ventre afin d’obtenir des images échographiques des organes abdominaux (aorte, pancréas, foie, vésicule biliaire, reins, rate, etc.) de manière systématique à l’aide d’une sonde échographique.

En ce qui concerne la partie pelvienne, l’examen est généralement indolore, mais peut être inconfortable en raison de la distension de la vessie. Il se peut que l’examen soit complété par une approche endovaginale (insertion d’une sonde spécialisée dans le vagin) si le radiologiste juge que l’évaluation sus-pubienne est insatisfaisante.

Complications de l’échographie abdominale et pelvienne

L’échographie abdominale et pelvienne est une procédure qui peut engendrer une certaine gêne, en particulier si cet examen est réalisé par voie endocavitaire, c’est-à-dire, à l’intérieur du corps. Par contre, cette procédure n’est pas douloureuse et ne pose aucun risque pour la santé dû à la simple utilisation des ultrasons.

 

Interprétations des résultats

Les résultats seront interprétés par le professionnel puis transmis au patient. Si les résultats présentent une anomalie, le professionnel va recommander un comportement spécifique à suivre. 

  • Couvert

    par la RAMQ

  • Avec

    Rendez-vous

  • 30 minutes

  • Prescription

    Obligatoire

    Envoyez vos prescriptions en ligne via notre formulaire et recevez un appel pour la prise de rendez-vous.

    Envoyer une prescription

Des services à la hauteur de vos attentes

0/0

Échographie abdominale

En savoir plus

Échographie de la thyroïde

En savoir plus

Échographie de surface

En savoir plus

Échographie du cou

En savoir plus

Échographie du pénis

En savoir plus

Échographie du sein

En savoir plus

Échographie musculosquelettique

En savoir plus

Échographie pelvienne

En savoir plus

Échographie testiculaire

En savoir plus

Mammographie

En savoir plus

Ostéodensitométrie

En savoir plus

Radiographie

En savoir plus

Tomodensitométrie

En savoir plus

Coloscopie virtuelle

En savoir plus
Gérer le consentement